Le CMMPF devient centre d’examen pour l’ENSM

En Novembre dernier, dans le cadre des assises de la Mer à Brest, M. Teva ROHFRITSCH, Vice-président de la Polynésie Française, Ministre de tutelle du CMMPF, et Monsieur Patrice LAPORTE directeur général de L’ENSM (Ecole Nationale Supérieure Maritime de St … Suite

En Novembre dernier, dans le cadre des assises de la Mer à Brest, M. Teva ROHFRITSCH, Vice-président de la Polynésie Française, Ministre de tutelle du CMMPF, et Monsieur Patrice LAPORTE directeur général de L’ENSM (Ecole Nationale Supérieure Maritime de St Malo ) ont dessiné les contours d’un partenariat entre l’ENSM et le CMMPF. Un des points de cet accord donne au CMMPF le statut de « centre d’examen de rattrapage » sous couvert de l’ENSM.

L’opération « centre d’examen de rattrapage » en faveur des élèves de l’ENSM sur le site du CMMPF permettra aux élèves n’ayant pas validé tous leurs modules de passer un examen de rattrapage mit en place au CMMPF, leur évitant ainsi un retour en métropole.

Et ce partenariat s’est concrétisé en Janvier 2019, puisque M. Nautre Haorai, jeune élève officier mécanicien de l’ENSM, embarqué à bord du pétrolier Kiribora, a pu passer son examen de rattrapage du module RDM ( Résistance des Matériaux) lors d’une escale de son navire à Papeete. Il manquait en effet à M. Nautre Haorai à acquérir ce module pour obtenir son Brevet Chef Mecanicien 8000 KW.

Le sujet de l’épreuve a été transmis la veille de l’examen par lel4ENSM au CMMPF, et le code d’ouverture au début l’évaluation. L’examen s’est tenu le mercredi 16 janvier 2019, de 07h15 à 08h50, au CMMPF en salle « simulateur machine ».

M. Nautre Hoarai, n’a jamais été stagiaire au CMMPF, il a intégré directement l’ENSM par voie de concours.  Les polynésiens voyageant sur des navires de gros tonnage, à l’international ne sont pas nombreux, mais ils y viennent peu à peu et ce type de coopérations entre l’ENSM et le CMMPF y contribue.


Après l’examen M. Nautre Hoarai, accompagné des deux formateurs mécanicien du CMMPF , a effectué une visite ses installations électrotech, froid et hydraulique du Centre.