Le module de formation SPRS, c’est quoi ?

Nous sommes allés à la rencontre de Zéphyrin Tarahu, formateur du centre des métiers de la mer de Polynésie française depuis 2005. Il anime actuellement un module de formation « sécurité des personnes et responsabilités sociales » (SPRS).

Parole à Zephyrin Tarahu :

Comment décrire cette formation SPRS ?

Ce module de formation est obligatoire pour la formation des gens de mer. Il concerne les responsabilités des marins à bord vis à vis de la marchandise, la sécurité des passagers et les situations d’urgence. Ce module dure six heures et il est obligatoire pour être titulaire de son brevet. A l’issue des six heures, il y a un questionnaire sous forme de questionnaire à choix multiples (QCM) qui va l’habiliter ou pas à continuer dans la formation, à obtenir son brevet. »

C’est une matière compliquée ?

« C’est un module qui tourne autour des connaissances du marin par rapport à son environnement. La sécurité du travail, la sécurité vis à vis des situations d’urgence comme par exemple l’incendie, la voie d’eau, l’homme à la mer…Pendant six heures, on va parler des situations critiques et de ce que chacun doit être préparé à faire. C’est beaucoup de théorie, l’aspect concret sera abordé lors d’exercices qui seront fait à bord des navires. Des exercices – incendie, abandon du navire – sont prévus par la réglementation à bord de navires de commerce au moins une fois par mois. Sur les navires à passagers, c’est une fois par semaine. »

C’est un module important ?

« Tout à fait, tous les modules sont importants mais celui-ci particulièrement puisqu’on y parle beaucoup de sécurité, comme par exemple avec les postures lors des travaux de charges lourdes, lors des déplacements à bord du navire lorsque ce dernier est dans une mer déchaînée…L’objectif, c’est la prévention contre les accidents. »

Cela se passe bien ?

« Lorsqu’on parle de concret, cela marche, quand cela dure trop longtemps au niveau des explications, cela devient un peu lourd, heureusement que cela ne dure que six heures ! On montre des exemples concrets avec des images, des reportages sur la vie active à bord des navires, ce qui permet aux stagiaires de voir ce qui les attend. »

Un dernier mot ?

« Suite à cette formation, les jeunes peuvent avoir un travail, que cela soit sur un navire de commerce, de pêche, de plaisance ou un navire à passagers. Il y a possibilité pour ces jeunes de pouvoir partir vers un métier dans le domaine maritime. J’encourage tous ces jeunes à s’y intéresser s’ils aiment la mer, pour trouver leur voie car il y en a plusieurs. Il y a moyen de faire une carrière, avec de la persévérance. »

Les stagiaires en formation SPRS
Les stagiaires en formation SPRS

Zéphyrin Tarahu, formateur au CMMPF