Hinano Coquille de Montcourt : Je veux évoluer dans mon activité

Hinano Coquille de Montcourt est capitaine à Raiatea. Elle travaille pour une société de charter. Elle emmène les touristes en visite autour des Îles Sous-le-Vent. Mais elle aimerait pouvoir voyager plus loin et plus longtemps.

« Je suis titulaire du BC 200 depuis décembre 2015. Ce diplôme me permet d’utiliser les moyens de radio communication à faible distance des côtes. Ce qui est suffisant pour mon activité aujourd’hui mais je veux évoluer dans cette activité. »

Cabotage et convoyage

Installée à Raiatea, elle travaille pour une société de charter dans les Îles Sous-le-Vent. Elle aimerait désormais aller « au-delà de 20 miles nautiques ». Elle souhaite se rendre aux Tuamotu par exemple mais aussi faire du convoyage de bateaux au départ de la France ou d’autre pays jusqu’en Polynésie. Après trois années d’expérience dans le milieu de la navigation, elle se sent prête.

Retour sur les bancs de l’école

Elle s’est donc inscrite au Centre des métiers de la mer de Polynésie française pour obtenir son Certificat d’opérateur général (CGO). Au sortir de son évaluation, un vendredi matin, elle a fait le point sur la formation.

« C’est très complet, on a abordé de très nombreux champs de connaissances : la règlementation internationale et française en terme de radiocommunication, les ondes électromagnétique mais aussi les équipements, la localisation de possible défaillance, le système AIS, les processus d’intervention du JRCC. » Des connaissances qu’elle a revu ou découvert.  

Elle doit encore passer le Medical 2 en octobre avant de pouvoir embrasser son nouveau rêve. « J’ai déjà des contacts. » Une place l’attend.