Le CMMPF participe à la Transpac Tahiti 2020

Jeudi, le départ de la Transpac Tahiti sera donné sur le jeu vidéo Virtual Regatta. Plus de 25 000 joueurs seront au départ de cette course qui se fera en temps réel avec la vraie météo du Pacifique. Des étudiants du centre des métiers de la mer de Polynésie française se sont inscrits, coachés par leur professeur du CMMPF… Il y aura à la clé du fun, de l’apprentissage ludique et un billet Air Tahiti Nui à gagner.

Depuis deux ans, les acteurs du nautisme en Polynésie avaient pour objectif de faire renaître la Transpac, une course de bateaux à voile de 3570 milles nautiques (6612 km) entre Los Angeles et Papeete qui existe depuis 1925. Une quinzaine de bateaux étaient inscrits pour un départ prévu le 28 mai mais la crise sanitaire mondiale a obligé l’organisation à reporter leur départ à 2022.

Il en fallait plus pour décourager les organisateurs ; l’édition 2020 a été maintenue virtuellement à travers le jeu vidéo particulièrement réaliste « Virtual Regatta » qui permet à plus d’1,3 million de joueurs de participer chaque année aux plus grandes régates du monde : la Route du Rhum, le Vendée Globe, la Transat Jacques Vabre et désormais la Transpac Tahiti. Le jeu est accessible à travers divers supports numériques : ordinateur, tablette, smartphone…

En seulement quelques jours, plus de 20 000 joueurs se sont inscrits. Ces derniers se retrouveront aux commandes d’un bateau de 33 mètres possédant un spinnaker aux couleurs tahitiennes. Le départ sera donné comme prévu le 28 mai à 8H00 – heure de Tahiti – en temps réel, avec la météo réelle du Pacifique ! Pour les étudiants du centre des métiers de la mer de Polynésie française, l’occasion était trop belle et plusieurs formateurs ont proposé à leurs élèves de participer pour revoir de manière ludique des notions étudiées en classe.

Chaque étudiant aura son bateau et un classement interne sera fait, histoire de créer une émulation conviviale. Le jeu est gratuit mais le CMMPF a doté ses étudiants de crédits pour que chaque joueur dispose d’une série d’options complémentaires comme le pilotage automatique, des voiles spécifiques, un écran de navigation… La difficulté sera de tenir la distance car la course s’étale sur dix jours, le record à battre – datant de 2008 – étant de 11 jours, 10 heures et 23 minutes. Les jeunes du CMMPF se sont organisés pour tenir leur « quart » comme lors d’une navigation réelle. La cerise sur le gâteau : un billet sera offert par la compagnie Air Tahiti Nui, tiré au sort parmi ceux qui réussiront à battre le record de la traversée.

Parole à Stéphanie Betz :

Le CMMPF participe à la Transpac Tahiti 2020 ?

« Oui, cette Transpac virtuelle sera une occasion pour les participants aux formations de revoir de manière ludique certains cours proposés sur la cartographie, la météo, la navigation par exemple. Cela permettra également de mettre en place un petit challenge à l’intérieur de la classe. Cette classe jouait déjà à ce jeu donc quand on a proposé au CMMPF de participer, elle s’est rapidement portée volontaire. Des ordinateurs seront mis à disposition pendant la pause déjeuner et à la fin de la classe à 15H. »

« Pendant le cours, ils pourront également se connecter pour voir comment les voiles sont réglées, comment est la météo, la carte, comment anticiper…Il y a l’équipement du bateau…Il y a plein de sujets qui rejoignent les thématiques abordées en classe. Pendant dix jours, ils formeront une équipe au nom du CMMPF mais ils auront chacun individuellement leur bateau avec leur propre classement. »